for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les USA devraient lever l'interdiction de vol du Boeing 737 MAX

L'administration fédérale américaine de l'aviation (FAA) devrait lever mercredi l'interdiction de vol visant le 737 MAX de Boeing, cloué au sol dans le monde entier depuis mars 2019 à la suite de deux accidents en Indonésie et en Ethiopie qui ont fait 346 morts en l'espace de cinq mois. /Photo prise le 17 novembre 2020/REUTERS/Lindsey Wasson

WASHINGTON/SEATTLE (Reuters) - L’administration fédérale américaine de l’aviation (FAA) devrait lever mercredi l’interdiction de vol visant le 737 MAX de Boeing, cloué au sol dans le monde entier depuis mars 2019 suite à deux accidents en Indonésie et en Ethiopie qui ont fait 346 morts en l’espace de cinq mois.

La FAA va détailler les mises à jour du logiciel de l’appareil et les changements dans la formation des pilotes que Boeing va devoir effectuer dans le but de reprendre les vols commerciaux du 737 MAX, après ce qui constitue la plus longue immobilisation de l’histoire de l’aviation civile.

Les deux accidents meurtriers d’octobre 2018 et mars 2019 ont plongé l’avionneur américain dans la plus importante crise de son histoire, avec une multitude d’enquêtes ouvertes à son encontre, un remaniement interne et de lourdes pertes financières.

Boeing va remettre en service son modèle phare dans un contexte délicat, sur fond de crise sanitaire mondiale du coronavirus, de nouvelles taxes douanières imposées par l’Union européenne et de défiance à l’égard de la compagnie.

En amont de l’aval attendu de la FAA, American Airlines a fait part de son intention d’utiliser à nouveau le 737 MAX le 29 décembre. Southwest Airlines, qui dispose de la plus grande flotte de 737 MAX au monde, n’envisage pas de remettre l’appareil en service avant le deuxième trimestre 2021.

L’administrateur de la FAA, Steve Dickson, devrait signer mercredi un document levant l’interdiction de vol du 737 MAX et l’agence publier un ensemble de directives détaillant les modifications nécessaires.

David Shepardson à Washington et Eric M. Johnson à Seattle, avec Tracy Rucinski à Chicago et Allison Lampert à Montréal; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up