for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Home Depot bat les estimations au T3, consacre 1 milliard de dollars à ses salariés

Le groupe américain Home Depot a annoncé mardi qu'il entendait consacrer environ un milliard de dollars de plus par an à la rémunération de ses salariés, après avoir bénéficié d'une hausse soutenue de la demande d'outils, de peinture et de matériaux de construction au troisième trimestre. /Photo prise le 15 janvier 2020/REUTERS/Luis Cortes

BANGALORE (Reuters) - Le groupe américain Home Depot a annoncé mardi qu’il entendait consacrer environ un milliard de dollars de plus par an à la rémunération de ses salariés, après avoir bénéficié d’une hausse soutenue de la demande d’outils, de peinture et de matériaux de construction au troisième trimestre.

La demande de fournitures et d’équipements pour la maison a explosé depuis le début de la pandémie, les ménages consacrant une partie importante de leur budget à réparer et rénover leurs logements, faute de pouvoir voyager ou se consacrer à leurs loisirs habituels en raison de la crise sanitaire.

La chaîne d’articles de bricolage a annoncé es ventes à magasins comparables supérieures aux attentes sur la période, portée par la demande des consommateurs en faveur des outils de jardinage et de bricolage pendant le confinement.

Les ventes à magasins comparables de Home Depot ont bondi de 24,1% sur le trimestre clos le 1er novembre, alors que les analystes tablaient en moyenne sur une hausse de 14,8%, selon les données IBES de Refinitiv.

Le bénéfice net trimestriel a quant à lui atteint 3,43 milliards de dollars (environ 2,89 milliards d’euros), soit 3,18 dollars par action, contre 2,77 milliards de dollars un an plus tôt.

Les ventes nettes globales ont bondi de 23,2% pour s’établir à 33,54 milliards de dollars, un chiffre supérieur aux estimations des analystes qui s’attendaient à 32,04 milliards de dollars au troisième trimestre.

En dépit de ces chiffres supérieurs aux attentes, le titre accusait une baisse de 1,7% avant l’ouverture de Wall Street.

Uday Sampath, version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up