for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Vallourec veut convertir plus de la moitié de sa dette en capital

Vallourec a annoncé mardi avoir sollicité ses créanciers pour convertir plus de la moitié de sa dette en capital, ce qui reviendrait à leur donner le contrôle du groupe. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Vallourec a annoncé mardi avoir sollicité ses créanciers pour convertir plus de la moitié de sa dette en capital, ce qui reviendrait à leur donner le contrôle du groupe.

Confirmant des informations du journal Les Echos, le fabricant français de tubes pour l’industrie de l’énergie déclare dans un communiqué “rechercher auprès de ses créanciers une réduction de son endettement pour un montant légèrement supérieur à 50% au moyen d’une conversion en capital”.

Le groupe précise que sa dette s’élevait à 3,5 milliards d’euros fin septembre, dont 1,7 milliard arrivant à échéance en février prochain.

Déjà fragile, la situation financière de Vallourec s’est encore dégradée avec l’épidémie due au nouveau coronavirus, qui a aggravé la crise du secteur pétrolier au printemps.

Le groupe, qui a creusé ses pertes au deuxième trimestre, doit publier mercredi ses résultats financiers de la période juillet-septembre.

Rédaction de Paris

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up