for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le fonds CIAM veut une assemblée générale de Suez en janvier

Le fonds activiste français CIAM, qui détient une participation inférieure à 1% au capital de Suez, veut la convocation d'une assemblée générale extraordinaire des actionnaires en janvier prochain afin que puisse se concrétiser le projet d'offre publique d'achat du groupe portée par Veolia, écrit Le Figaro mercredi. /Photo prise le 28 septembre 2020/REUTERS/Stéphane Mahé

PARIS (Reuters) - Le fonds activiste français CIAM, qui détient une participation inférieure à 1% au capital de Suez, veut la convocation d’une assemblée générale extraordinaire des actionnaires en janvier prochain afin que puisse se concrétiser le projet d’offre publique d’achat du groupe portée par Veolia, écrit Le Figaro mercredi.

“Nous sommes en ordre de marche pour demander au tribunal de commerce de Nanterre la convocation d’une assemblée générale extraordinaire de Suez qui pourrait se tenir d’ici fin janvier”, a déclaré au quotidien la PDG et cofondatrice de CIAM, Catherine Berjal.

“La création d’une fondation aux Pays-Bas pour rendre incessible Suez Eau France est un acte inadmissible. Cette fondation destinée à empêcher l’OPA de Veolia est contraire à l’intérêt social de Suez et de ses actionnaires”, a-t-elle ajouté, estimant qu’il “ne sera pas difficile” de réunir d’autres minoritaires pour constituer un bloc représentant au moins 5% de Suez et pouvoir demander en justice la tenue d’une AG extraordinaire.

Dans le cadre de cette assemblée générale, CIAM soumettrait aux actionnaires des résolutions pour démettre tous les administrateurs de Suez à l’exception des deux représentants des salariés.

Veolia s’est engagé mardi à déposer une offre d’achat sur l’ensemble du capital de Suez qu’il ne détient pas encore dès que le conseil d’administration de sa cible aura donné son aval à ce projet, faisant ainsi appel aux autres actionnaires pour mettre la pression sur la direction de Suez.

NOTE: Les informations du Figaro n’ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

Benjamin Mallet, édité par Gwénaëlle Barzic

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up