for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Ryanair: Nouvelles réductions de capacités prévues après une perte pendant l'été

DUBLIN (Reuters) - Ryanair a fait état lundi d’une première perte depuis 30 ans pour la saison d’été en raison de la crise sanitaire qui pourrait conduire la compagnie à bas coûts à transporter l’an prochain la moitié du nombre habituel de passagers.

Ryanair a fait état lundi d'une première perte depuis 30 ans pour la saison d'été en raison de la crise sanitaire qui pourrait conduire la compagnie à bas coûts à transporter l'an prochain la moitié du nombre habituel de passagers. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Cairnduff

L’action affiche néanmoins une hausse de 3% à la Bourse de Londres dans la matinée, les investisseurs étant rassurés par son niveau de trésorerie, contrastant ainsi avec l’effondrement de ses rivales en Bourse depuis l’annonce d’un nouveau confinement en Angleterre.

Au même moment les titres easyJet et International Airlines Group, propriétaire de British Airways, cédaient respectivement 1,8% et 2,5%.

Les restrictions liées à la pandémie ont provoqué une baisse de 80% des passagers transportés par Ryanair au cours des six mois se terminant fin septembre, alors que la compagnie réalise généralement la majeure partie de ses bénéfices annuels pendant cette période.

La compagnie aérienne a ainsi accusé une perte de 197 millions d’euros au premier semestre, contre un bénéfice de 1,15 milliard l’année précédente alors que les analystes tablaient en moyenne sur une perte de 244 millions d’euros, selon le consensus établi par l’entreprise.

Le transporteur a refusé de donner une prévision pour son exercice annuel se terminant fin mars, mais a déclaré qu’il s’attendait à subir une perte au second semestre supérieure à celle du premier.

Ryanair a réaffirmé son objectif de transporter 38 millions de passagers cette année contre 149 millions l’année dernière, mais a averti que ce chiffre pourrait encore baisser “si les gouvernements de l’UE continuent à mal gérer le transport aérien et imposer davantage de restrictions non coordonnées”.

Le trafic aérien en Europe pourrait baisser cet hiver de 75% par rapport à la normale, a déclaré le directeur général Michael O’Leary.

Ryanair prévoit de maintenir entre 50% et 80% de ses capacités l’été prochain, en fonction de l’évolution de la pandémie, a déclaré le directeur financier Neil Sorahan à la radio RTE.

Le groupe qui affiche l’un des plus solides bilans dans l’industrie aérienne, a déclaré disposer d’une trésorerie de 4,5 milliards d’euros à la fin septembre, soutenu par une indemnisation de 250 millions d’euros de Boeing, et d’une flotte d’avions d’une valeur d’environ 7 milliards d’euros.

Ryanair a déclaré que le groupe n’avait pas encore finalisé les termes de l’indemnisation après le report de la livraison des 737 MAX. L’entreprise a déclaré qu’elle espérait recevoir au moins 30 avions à temps pour sa saison estivale l’année prochaine.

Neil Sorahan a déclaré à Reuters que Ryanair discutait également avec Airbus d’une possible commande d’A320 ou d’A321, mais a ajouté que les discussions avec Boeing étaient “plus avancées”.

Version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up