for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Santander optimiste pour 2020, vise 1 milliard d'euros de réduction de coûts en plus

MADRID (Reuters) - Santander a annoncé mardi que ses résultats devraient dépasser les attentes du marché en 2020, en partie grâce à une réduction supplémentaire des coûts d’un milliard d’euros en Europe d’ici 2022, ce qui devrait se traduire par des milliers de suppressions de postes.

Santander a annoncé mardi que ses résultats devraient dépasser les attentes du marché en 2020, en partie grâce à une réduction supplémentaire des coûts d'un milliard d'euros en Europe d'ici 2022, ce qui devrait se traduire par des milliers de suppressions de postes. /Photo d'archives/REUTERS/Amanda Perobelli

Grâce à une amélioration de l’efficacité et une plus grande discipline dans le remboursement des crédits par les clients, la banque espagnole prévoit de dégager un bénéfice sous-jacent d’environ 5 milliards d’euros cette année, après avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre.

“La reprise de nos activités est en bonne voie, et le troisième trimestre a été considérablement meilleur que le deuxième. Les revenus ont augmenté de 18% en euros constants alors que l’activité retourne à des niveaux pré-pandémiques,” a déclaré mardi dans un communiqué sa présidente exécutive, Ana Botin.

A 11h00 GMT, le titre Santander affichait une progression de 4,4%, la plus forte de l’indice espagnol Ibex-35, lui même quasiment stable.

Les banques européennes sont pénalisées par des taux d’intérêt historiquement bas tandis que le ralentissement de l’économie provoqué par l’épidémie de coronavirus les poussent à réduire encore leurs coûts.

Si le bénéfice net, part du groupe, a presque triplé au troisième trimestre en données publiées, le résultat net sous-jacent de la banque a reculé de 18% à 1,75 milliard en raison de provisions liées au coronavirus.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient un résultat d’exploitation de 1,06 milliard d’euros.

Le journal espagnol Expansion a rapporté que Santander prévoyait environ 3.000 suppressions de postes, presque 11% de ses effectifs en Espagne, en raison des conséquences de la pandémie et de la transition vers les plateformes numériques.

Jose Antonio García Cantera, directeur financier de la banque, a déclaré mardi à Bloomberg que la question des suppressions d’emplois serait discutée avec les syndicats, sans toutefois donner de chiffres.

Au deuxième trimestre, la banque avait accusé une perte nette de 11,1 milliards d’euros en raison de provisions liées au COVID-19.

version française Olivier Cherfan, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up