for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Michelin: La demande se redresse plus vite que prévu au 3e trimestre, objectifs relevés

Michelin, ébranlé au début de l'année par la crise du coronavirus comme l'ensemble du secteur automobile mondial, a fait état jeudi d'un redressement de la demande en pneumatiques plus marqué que prévu et a relevé du coup ses objectifs 2020. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Michelin, ébranlé au début de l’année par la crise du coronavirus comme l’ensemble du secteur automobile mondial, a fait état jeudi d’un redressement de la demande en pneumatiques plus marqué que prévu et a relevé du coup ses objectifs 2020.

Le fabricant de pneus, dont le chiffre d’affaires a reculé de 15% sur neuf mois à 15 milliards d’euros, mais de seulement 5% au troisième trimestre, a révisé en hausse ses prévisions de marché pour l’année, attendus désormais en repli moins fort qu’il le craignait il y a trois mois.

Grâce à ses réductions de coûts engagées pour faire face à la crise, Michelin a également revu en hausse sa prévision de résultat opérationnel, attendu à plus de 1,6 milliard d’euros hors effets de changes, et son objectif de cash-flow libre structurel, vu à plus de 1,2 milliards d’euros.

Le groupe anticipait jusqu’ici un résultat opérationnel supérieur à 1,2 milliard d’euros, très loin des 3 milliards de 2019, et un cash flow libre structurel supérieur à 500 millions d’euros, contre un objectif initial de 1,5 milliard abandonné face au choc de la pandémie.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up