for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le rebond de l'économie chinoise déçoit au troisième trimestre

PÉKIN (Reuters) - Le rebond du produit intérieur brut (PIB) de la Chine a déçu au troisième trimestre, ce qui montre que l’un des rares moteurs de la demande mondiale rencontre encore des difficultés.

Le rebond du produit intérieur brut (PIB) de la Chine a déçu au troisième trimestre, ce qui montre que l'un des rares moteurs de la demande mondiale rencontre encore des difficultés. /Photo prise le 19 octobre 2020/REUTERS/Tingshu Wang

Le PIB de la deuxième économie du monde a augmenté de 4,9% sur un an sur la période juillet-septembre, après une croissance de 3,2% au trimestre précédent, indiquent les statistiques officielles publiées lundi.

La croissance chinoise au T3 était attendue à 5,2%, selon la prévision médiane des économistes interrogés par Reuters.

“Le rebond du PIB au T3 a été moins fort que prévu mais reste solide à 4,9% sur un an”, a relativisé Frances Cheung, responsable de la stratégie macro pour l’Asie chez Westpac à Singapour.

“Les données de septembre sont supérieures aux attentes, ce qui suggère une accélération sur la fin du T3 et est de bon augure pour le T4”, a-t-elle ajouté.

La réaction des marchés n’en a pas été moins négative puisque le yuan a réduit ses gains et que l’indice SSE Composite de la Bourse de Shanghai s’est retourné à la baisse après la publication de cette statistique.

La Chine, berceau de la pandémie de coronavirus, a été la première des grandes économies à repartir et la vigueur de sa reprise est essentielle pour le reste du monde.

L’économie chinoise a redémarré après avoir touché un creux de plusieurs décennies au début de l’année en raison de la mise à l’arrêt de larges pans de son activité.

Cette croissance paraît cependant ralentir, ce qui pourrait avoir des répercussions sur les économies de ses partenaires commerciaux.

LA PRODUCTION INDUSTRIELLE DÉPASSE LES ATTENTES

D’un trimestre sur l’autre, le PIB a augmenté de 2,7% sur la période juillet-septembre, contre une croissance de 11,5% au trimestre précédent, montrent les données communiquées par le Bureau national de la statistique (BNS).

D’autres indicateurs également publiés lundi incitent cependant à davantage d’optimisme.

La production industrielle chinoise a ainsi progressé de 6,9% en rythme annuel le mois dernier pour boucler un sixième mois consécutif de hausse dans le sillage de la réouverture des usines.

Les ventes au détail chinoises ont enregistré pour leur part une croissance de 3,3% sur un an en septembre.

Ces deux indicateurs sont supérieurs aux attentes, ce qui pourrait atténuer la déception provoquée par les chiffres du PIB.

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une croissance de 1,9% du PIB chinois sur l’ensemble de 2020. La Chine serait ainsi, selon le FMI, la seule économie au monde à enregistrer une croissance positive cette année.

version française Camille Raynaud et Patrick Vignal, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up