for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Près de neuf salariés sur 10 veulent pouvoir continuer à travailler à domicile, selon un sondage

Près de neuf salariés sur dix souhaitent pouvoir choisir de travailler à domicile ou au bureau une fois que les restrictions liées à la pandémie de coronavirus sur le lieu de travail auront été assouplies. /Photo prise le 24 avril 2020/REUTERS/Caitlin Ochs

PARIS (Reuters) - Près de neuf salariés sur dix souhaitent pouvoir choisir de travailler à domicile ou au bureau une fois que les restrictions liées à la pandémie de coronavirus sur le lieu de travail auront été assouplies, selon un sondage publié mercredi par Cisco Systems.

Ils souhaitent également disposer d’une plus grande autonomie sur leurs horaires, montre encore l’étude.

La pandémie liée au nouveau coronavirus a soudainement modifié la perception du télétravail, deux tiers des salariés sondés ayant développé une meilleure appréciation des avantages et inconvénients liés au travail à distance.

Alors que seulement 5% des personnes interrogées travaillaient la plupart du temps à domicile avant l’instauration des mesures de restrictions, 87% des salariés disent désormais vouloir avoir la possibilité de choisir où, comment et quand ils travaillent - dans un format hybride entre travail au bureau et travail à domicile, explique l’étude.

Dans ce contexte, les entreprises doivent modifier leur mode de fonctionnement pour aider à répondre aux nouvelles demandes de leurs salariés, notamment sur une communication efficace, déclare le vice-président de Cisco, Gordon Thomson.

Les outils technologiques pourront aussi servir à garantir la sécurité des employés et de leurs données dans leur environnement de travail, que ce soit à la maison ou au bureau.

Paul Sandle, Blandine Hénault pour la version française

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up