for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)

EDF est à suivre à la bourse de paris. le premier producteur et du premier fournisseur d’électricité en France a fait état mardi d'une chute de 20,9% de sa production d'électricité d'origine nucléaire en France en septembre, que le groupe explique par l'impact de la crise du coronavirus sur son programme et les arrêts de réacteurs. /Photo prise le 7 juillet/REUTERS/Pascal Rossignol

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris et en Europe :

* ACCOR - AccorInvest, la filiale immobilière du groupe hôtelier, a ouvert une procédure de mandat ad hoc auprès de ses banques pour trouver une voie de sortie à son problème de financement à long terme, rapporte le quotidien Les Echos, qui évoque une dette de plus de 4 milliards d’euros.

* EDF a fait état mardi d’une chute de 20,9% de sa production d’électricité d’origine nucléaire en France en septembre, que le groupe explique par l’impact de la crise du coronavirus sur son programme et les arrêts de réacteurs.

* CONTINENTAL envisage de vendre une partie de ses activités dans l’automobile, un projet qui concernerait partiellement sa filiale de transmissions Vitesco Technologies ainsi que Contitech, a déclaré son président du directoire, Elmar Degenhart, au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung.

* SMCP - Le groupe français, propriétaire des marques de mode Sandro, Maje, Claudie Pierlot et De Fursac, a annoncé le départ de son directeur financier et directeur des opérations, Philippe Gautier, “qui a décidé de poursuivre de nouveaux projets”. (Le communiqué:)

* ROCHE a alerté qu’un problème d’approvisionnement de son centre de distribution dans le sud de l’Angleterre pourrait entraîner des délais dans la livraison de certains produits dont des tests de dépistage du COVID-19, ont fait savoir mardi les services de santé britanniques.

* TELECOM ITALIA - S&P Global Ratings a abaissé mardi sa perspective sur la note de crédit de l’opérateur italien à “négative” en disant s’attendre à une baisse significative de son chiffre d’affaires dans le contexte de la crise sanitaire.

* PERNOD RICARD - Jefferies relève sa recommandation à “acheter” contre “conserver” et remonte l’objectif de cours à 170 euros contre 142 euros.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up