for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Diageo grimpe, évoque une reprise solide aux Etats-Unis

Le groupe britannique de spiritueux Diageo bondit lundi à la Bourse de Londres, après avoir fait état d'un démarrage solide pour son exercice fiscal 2020-2021 entamé en juillet, grâce notamment à une reprise plus forte que prévu de son activité aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

PARIS (Reuters) - Le groupe britannique de spiritueux Diageo bondit lundi à la Bourse de Londres, après avoir fait état d’un démarrage solide pour son exercice fiscal 2020-2021 entamé en juillet, grâce notamment à une reprise plus forte que prévu de son activité aux Etats-Unis.

L’action du propriétaire du whisky Johnnie Walker et de la vodka Smirnoff gagne 5,55% à 2.661,5 pence, signant l’une des plus fortes hausses de l’indice FTSE 100 et de l’indice Stoxx 600.

A Paris, le concurrent Pernod-Ricard avance de 1,66% à 134,55 euros vers 09h00 GMT.

“Nos perspectives pour le premier semestre de l’exercice 2021 se sont améliorées depuis la fin du précédent exercice, reflétant le bon début de l’année, en particulier pour nos activités aux États-Unis”, a déclaré le PDG du groupe, Ivan Menezes, dans un communiqué diffusé avant l’assemblée générale annuelle.

Les fabricants de spiritueux ont été durement frappés au printemps par les fermetures de bars et restaurants décidées pour limiter la propagation du coronavirus mais les ventes ont été portées depuis par la réouverture de ces établissements et par la consommation des clients à domicile.

Aux Etats-Unis, où Diageo réalise 45% de ses bénéfices selon les analystes de Barclays, les ventes se portent mieux que prévu grâce à une demande “résistante”, qui se porte de plus en plus sur les spiritueux au détriment des vins et bières.

Diageo a toutefois prévenu que la demande pourrait être pénalisée en Europe, où les nouvelles mesures de restrictions se multiplient face au bond des nouvelles infections, et en Chine, où le retour des grands banquets, autrefois un pilier de la consommation chinoise de spiritueux, peine à se matérialiser.

La distribution dans les lieux de transports, notamment les aéroports, continue d’être fortement impactée par la pandémie, a aussi indiqué le groupe.

Muvija M et Martine Geller à Londres; Blandine Hénault pour la version française

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up