for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Lego accélère ses recherches dans la fabrication de briques "durables"

Le géant danois du jouet Lego a annoncé mardi qu'il allait investir 400 millions de dollars (336 millions d'euros) au cours des trois prochaines années dans la recherche de biomatériaux afin de pouvoir se passer du plastique. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay

COPENHAGUE (Reuters) - Le géant danois du jouet Lego a annoncé mardi qu’il allait investir 400 millions de dollars (336 millions d’euros) au cours des trois prochaines années dans la recherche de biomatériaux afin de pouvoir se passer du plastique.

Cet investissement doit permettre à Lego d’atteindre son objectif de neutralité carbone d’ici 2022, d’éliminer progressivement le plastique à usage unique utilisé pour ses emballages d’ici 2025, et de remplacer les briques en plastique par des briques faites de matériaux durables d’ici 2030.

Lego utilise près de 90.000 tonnes de plastique chaque année pour la fabrication de ses produits. Depuis 2018, l’entreprise fabrique également des éléments décoratifs, comme des plantes et des arbres, à partir de matières plastiques végétales issues de la canne à sucre. Ce matériau ne convient néanmoins pas à la fabrication de ses célèbres briques qui continuent d’être confectionnées dans du plastique produit à partir de pétrole.

L’entreprise n’a pas précisé de date quant à la mise sur le marché de ses nouvelles briques durables.

Tim Barsoe, version française Laura Marchioro, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up