for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les recettes fiscales allemandes pénalisées par la pandémie

En photo, le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz. Le gouvernement fédéral allemand s'attend à collecter 19,1 milliards d'euros de moins entre 2020 et 2024 que ce qu'il ambitionnait, a annoncé jeudi le ministère allemand des Finances. /Photo prise le 7 sepetembre 2020/REUTERS/Hannibal Hanschke

BERLIN (Reuters) - Le gouvernement fédéral allemand s’attend à collecter 19,1 milliards d’euros de moins entre 2020 et 2024 que ce qu’il ambitionnait, a annoncé jeudi le ministère allemand des Finances.

Ajoutée à la baisse des recettes perçues par les Länder, la diminution de la collecte pourrait s’élever à 29,6 milliards d’euros, montrent ces estimations.

Olaf Scholz a toutefois assuré que ce “trou” n’entamerait en rien la volonté de Berlin de relancer au plus vite la première économie européenne.

“Le gouvernement fédéral fait tout ce qui est possible pour que l’Allemagne sorte forte et vigoureuse de cette crise”, a-t-il déclaré.

“Cela demande des efforts sans précédent que nous pouvons nous permettre”, a-t-il dit, ajoutant que si la pandémie n’est pas terminée, l’économie a déjà surmonté le pire de la crise.

Olaf Scholz a déclaré lundi à Reuters que son ministère échafaudait un projet de budget 2021 qui verra Berlin emprunter bien davantage que prévu. Il faudra pour cela que le parlement suspende, pour la deuxième année consécutive, les dispositions législatives qui encadrent l’endettement allemand.

Michael Nienaber, version française Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up