for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

La BCE prévoit une récession un peu moins forte en 2020

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi s'attendre désormais à une récession un peu moins violente qu'anticipé auparavant dans la zone euro cette année mais continue de tabler sur un ralentissement marqué de l'inflation. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi s’attendre désormais à une récession un peu moins violente qu’anticipé auparavant dans la zone euro cette année mais continue de tabler sur un ralentissement marqué de l’inflation.

Elle s’attend désormais à une contraction de 8,0% du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro cette année, contre -8,7% prévu en juin, avant un rebond de 5,0% l’année prochaine et une croissance de 3,2% en 2022.

L’inflation dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique devrait tomber à 0,3% cette année avant de remonter à 1,0% en 2021 et à 1,3% en 2022.

En juin, l’institution présidée par Christine Lagarde tablait sur une hausse des prix à la consommation de 0,3% pour 2020, de 0,8% pour 2021 et de 1,3% pour 2022.

Voici les nouvelles prévisions des services de la BCE, avec le rappel des prévisions de juin entre parenthèses:

2020 2021 2022

Evolution du PIB -8,0 +5,0 +3,2

(en %) (-8,7) (+5,2) (+3,3)

Inflation (en %) 0,3 (0,3) 1,0 (0,8) 1,3 (1,3)

Bureau de Francfort, version française Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up