for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

GB: Les supermarchés Morrisons fortement pénalisés par la pandémie au 1er semestre

Le quatrième groupe britannique de supermarchés Morrisons a annoncé jeudi une baisse de 25,3% de son bénéfice au premier semestre, pénalisés par les coûts liés à la pandémie de coronavirus, mais a déclaré qu'il tablait néanmoins sur une progression de ses résultats sur l'ensemble de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

LONDRES (Reuters) - Le quatrième groupe britannique de supermarchés Morrisons a annoncé jeudi une baisse de 25,3% de son bénéfice au premier semestre, pénalisés par les coûts liés à la pandémie de coronavirus, mais a déclaré qu’il tablait néanmoins sur une progression de ses résultats sur l’ensemble de l’année.

En fin de matinée, le titre accusait une baisse de 4,3%, affichant ainsi le deuxième recul le plus important de l’indice européen Stoxx 600.

La société a réalisé un bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels de 148 millions de livres contre 146 millions attendu par les analystes.

Morrisons a précisé que ses ventes avait augmenté au deuxième trimestre de 12,3% à données comparables et hors carburant.

“Nous pensons que cette tendance positive va se poursuivre au second semestre, que le cash-flow va s’améliorer ainsi que le niveau de la dette et que nous enregistrons une nouvelle année de croissance de notre résultat avant impôts et exceptionnels”, a précisé le groupe.

Les coûts liés à la pandémie de coronavirus ont atteint 155 millions de livres au premier semestre, un impact partiellement compensé par des mesures d’allègements de charges à hauteur de 93 millions.

James Davey, version française Dagmarah Mackos, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up