for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

France: Le Drian a averti LVMH des risques liés au rachat de Tiffany

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian (en photo) a envoyé une lettre "à valeur politique" et non contraignante à LVMH pour l'avertir des risques liés à son projet d'acquisition de Tiffany, a-t-on appris mercredi de source gouvernementale française. /Photo prise le 27 mai/REUTERS/Ludovic Marin

PARIS (Reuters) - Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a envoyé une lettre “à valeur politique” et non contraignante à LVMH pour l’avertir des risques liés à son projet d’acquisition de Tiffany, a-t-on appris mercredi de source gouvernementale française.

Cette lettre a été adressée dans le contexte des négociations sur la taxe numérique avec les Etats-Unis et visait à souligner auprès de LVMH le risque, jusqu’en janvier 2021, de sanctions américaines “avec un impact très lourd dans les secteurs ciblés” comme celui du luxe, précise-t-on de même source.

LVMH a annoncé mercredi l’abandon du projet d’acquisition du joaillier américain, qui a riposté en attaquant le géant français du luxe devant la justice américaine pour le contraindre à finaliser cette opération estimée à 16,2 milliards de dollars (13,8 milliards d’euros).

John Irish; édité par Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up