for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

EDF Energy pourrait anticiper la fermeture de la centrale nucléaire Hinkley Point B

EDF Energy, filiale britannique d'EDF, a déclaré mercredi que la centrale nucléaire Hinkley Point B pourrait être fermée plus tôt que prévu. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

LONDRES (Reuters) - EDF Energy, filiale britannique d’EDF, a déclaré mercredi que la centrale nucléaire Hinkley Point B pourrait être fermée plus tôt que prévu.

Le calendrier devrait être confirmé d’ici la fin de l’année.

Les projets initiaux prévoient que la centrale d’une capacité d’un gigawatt sera définitivement fermée début 2023.

“Il est possible que nous puissions devoir engager le déchargement des combustibles nucléaires dans les deux prochaines années”, a déclaré un porte-parole d’EDF Energy.

“Nous réexaminerons cette décision de manière aussi détaillée que pour Hunterston B et nous espérons être en mesure de confirmer la décision d’ici la fin de l’année”, a-t-il ajouté.

La filiale britannique d’EDF a annoncé le mois dernier qu’elle allait anticiper le démantèlement de la centrale nucléaire d’Hunterston B, sur la côte ouest de l’Ecosse.

Nina Chestney; version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up