for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le Nasdaq plonge, la correction sur la "tech" se poursuit

Wall Street recule mardi en début de séance avec un repli de 3,6% pour le Nasdaq, le mouvement de correction sur les géants de la technologie se poursuivant dans un environnement de marché troublé par les tensions entre les Etats-Unis et la Chine ainsi que par des perspectives économiques incertaines. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer

PARIS (Reuters) - Wall Street recule mardi en début de séance avec un repli de 3,6% pour le Nasdaq, le mouvement de correction sur les géants de la technologie se poursuivant dans un environnement de marché troublé par les tensions entre les Etats-Unis et la Chine ainsi que par des perspectives économiques incertaines.

L’indice Dow Jones perd 449,03 points, soit 1,6%, à 27.684,28 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 2,12% à 3.354,43 points après quelques minutes d’échanges.

Le Nasdaq Composite cédait 3,62% à 10.903,79 points à l’ouverture.

Cet indice à forte composante technologique prolonge ainsi sa chute au lendemain de la fermeture des marchés américains pour le “Labor Day”. Il a perdu plus de 6% sur les deux dernières séances après, il est vrai, un rebond de 75% depuis son creux de mars.

Les prises de bénéfice sur ces titres indiquent que les investisseurs estiment que leurs valorisations extrêmement tendues ne se justifient plus dans le climat actuel.

Par ailleurs, l’actualité des dernières heures n’incite pas à la prise de risque, avec notamment le discours très offensif de Donald Trump sur les relations économiques entre les Etats-Unis et la Chine.

Tesla, symbole des valeurs de croissance fortement chahutées à Wall Street, perd 16,07% après l’annonce vendredi qu’il n’intégrerait pas le S&P-500, contrairement à ce qu’anticipaient bon nombre d’investisseurs.

Apple, Amazon, Facebook, Alphabet et Netflix abandonnent pour leur part de 3% à 6% dans les premiers échanges.

Contre la tendance, Nikola Corp bondit de 27,76% après l’annonce par General Motors (+6,23%) d’une prise de participation de 11%, d’une valeur d’environ 2 milliards de dollars, dans le constructeur de véhicules utilitaires électriques.

Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up