for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Wall Street attend l'ISM manufacturier, Apple porte le Nasdaq au plus haut

La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé mardi. L'indice Dow Jones perd 0,07% et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,14%. /Photo prise le 11 août 2020/REUTERS/Mike Segar

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé mardi mais avec un nouveau record pour le Nasdaq grâce à Apple, en attendant la publication d’indicateurs dans le secteur manufacturier.

L’indice Dow Jones perd 19,46 points, soit 0,07%, à 28.410,59 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,14% à 3.505,11 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,63% à 11.849,56 points à l’ouverture, un record.

Le géant Apple gagne 1,83% et soutient le secteur technologique aux Etats-Unis et en Europe à la suite d’une information de Bloomberg selon laquelle le groupe à la pomme a demandé à ses fournisseurs de produire au moins 75 millions d’iPhone compatibles avec la 5G pour la fin de l’année.

Le spécialiste de visioconférence Zoom se distingue aussi avec un bond de 36,43% après la révision à la hausse de sa prévision de chiffre d’affaires annuel et des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Les investisseurs sont dans l’attente de la parution, à 16h00, de l’indice ISM manufacturier, attendu en légère progression pour le mois d’août.

Après un début de journée positif, les Bourses européennes sont passées dans le rouge peu avant l’ouverture des marchés américains, affectées par le renchérissement de l’euro, qui a brièvement franchi la barre de 1,20 dollar pour la première fois en plus de deux ans.

Laetitia Volga, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up