for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Telecom Italia accepte un projet de réseau unique de fibre optique

Le conseil d'administration de Telecom Italia (TIM) a approuvé le projet de création d'un réseau unique de fibre optique en Italie, en partenariat avec son concurrent Open Fiber. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini

MILAN (Reuters) - Le conseil d’administration de Telecom Italia (TIM) a approuvé le projet de création d’un réseau unique de fibre optique en Italie, en partenariat avec son concurrent Open Fiber, annonce lundi l’opérateur télécoms historique de la Péninsule.

Il a également donné son feu vert à la cession au fonds d’investissement américain KKR d’une participation minoritaire dans les infrastructures filaires du “dernier kilomètre” menant jusqu’au client.

TIM, qui est en train de transférer son réseau secondaire à une entreprise distincte, FiberCop, vendra à KKR une part de 37,5% dans cette entité.

Selon un projet soutenu par l’Etat italien, et soumis au feu vert des autorités de la concurrence, FiberCop fusionnera ensuite avec Open Fiber pour créer un seul réseau de fibre optique.

Telecom Italia détiendra 50,1% de la nouvelle entité mais assure que l’indépendance de cette dernière sera garantie par un mécanisme de gouvernance avec la banque publique Cassa Depositi e Prestiti (CDP).

TIM et Open Fiber, contrôlé par la CDP et le groupe d’électricité Enel, discutaient de ce dossier depuis juin 2019 mais les pourparlers bloquaient notamment sur des problèmes de gouvernance et de réglementation.

La CDP, qui détient également une participation de 10% dans TIM, a dit approuver le projet de rapprochement.

Le groupe français Vivendi détient une participation de 24% dans Telecom Italia.

Elvira Pollina, version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up