for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Warren Buffett investit 6 milliards de dollars dans cinq sociétés japonaises

(Reuters) - Berkshire Hathaway Inc a pris une participation de 5% pour un montant total de plus de 6 milliards de dollars (5 milliards d’euros) dans les cinq plus grandes sociétés de négoce japonaises, une première pour son président Warren Buffett qui cherche à diversifier ses actifs en dehors des Etats-Unis.

Berkshire Hathaway Inc a pris une participation de 5% pour un montant total de plus de 6 milliards de dollars (5 milliards d'euros) dans les cinq plus grandes sociétés de négoce japonaises, une première pour son président Warren Buffett (en photo) qui cherche à diversifier ses actifs en dehors des Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking

Le conglomérat américain envisage de porter à 9,9% ses participations dans Itochu Corp, Marubeni Corp, Mitsubishi Corp, Mitsui & Co Ltd et Sumitomo Corp, a dit Berkshire Hathaway dimanche à l’occasion du 90e anniversaire de Warren Buffett.

Ces cinq sociétés, a déclaré le milliardaire dans un communiqué, “ont de nombreuses coentreprises dans le monde entier et il est probable qu’elles en aient d’autres”. “J’espère qu’à l’avenir, il y aura des possibilités de bénéfices mutuels”, a-t-il ajouté.

Cet investissement devrait aider à réduire la dépendance de Berkshire à l’économie américaine, qui s’est contractée à son rythme le plus élevé en soixante-treize ans lors du deuxième trimestre en raison de la pandémie de coronavirus.

Beaucoup d’entreprises dans lesquelles Berkshire a investi ont souffert, notamment l’équipementier aéronautique Precision Castparts dont les difficultés ont obligé le conglomérat à passer une dépréciation de 9,8 milliards de dollars dans ses comptes.

Le choix de Warren Buffett en faveur de sociétés de négoce japonaises a toutefois surpris les acteurs de marché car ces entreprises, appelées “sogo shosha”, n’ont guère les faveurs des investisseurs.

“Leur faible valorisation a pu constituer un attrait”, observe Norihiro Fujito, responsable de la stratégie d’investissement chez Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities à Tokyo. “Mais ça ne ressemble pas à Buffett d’acheter d’un coup cinq entreprises plutôt que d’en sélectionner une”.

“Le portefeuille de Buffett est de plus en plus orienté vers Apple, donc peut-être cherche-t-il quelque chose complètement à l’opposé”, commente de son côté Hiroki Takashi, responsable de la stratégie à Tokyo.

Selon les calculs de Reuters sur la base de données Refinitiv, l’investissement de Warren Buffett dans les cinq sociétés japonaises atteint 700 milliards de yens (6,63 milliards de dollars, soit 5,55 milliards d’euros).

L’annonce de cet investissement a dopé lundi les titres des sociétés concernées: Marubeni et Sumitomo ont gagné plus de 9%, Mitsubishi et Mitsui ont pris plus de 7% et Itochu a bondi de 4,2%, à un plus haut record.

Jonathan Stempel à New York, Hideyuki Sano et Yuka Obayashi à Tokyo; Blandine Hénault pour la version française, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up