for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Allemagne: Accord sur une extension des mesures de soutien économique

Les représentants des partis de la coalition gouvernementale en Allemagne Markus Soeder, Annegret Kramp-Karrenbauer, Norbert Walter-Borjans et Saskia Esken. Les partis de la coalition gouvernementale sont convenus mardi de prolonger les mesures destinées à compenser l'impact économique de la crise liée au coronavirus, dont l'aide au chômage partiel et le gel des règles d'insolvabilité. /Photo prise le 25 août 2020/REUTERS/Markus Schreiber

BERLIN (Reuters) - Les partis de la coalition gouvernementale en Allemagne sont convenus mardi de prolonger les mesures destinées à compenser l’impact économique de la crise liée au coronavirus, dont l’aide au chômage partiel et le gel des règles d’insolvabilité.

Cet accord à Berlin intervient alors que la première économie européenne a connu au deuxième trimestre une contraction sans précédent, de 9,7%, selon les données fédérales communiquées mardi.

Le gouvernement cherche à tout prix à contrer autant que possible les effets économiques de la crise sanitaire, en particulier en vue des élections prévues à l’automne 2021.

“Le corona reste une réalité et un défi”, a déclaré la dirigeante de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), Annegret Kramp-Karrenbauer, après environ sept heures de discussions avec le SPD, l’allié social-démocrate des conservateurs.

“Aujourd’hui nous sommes convenus de prolonger les mesures importantes et efficaces dans la manière dont nous faisons face au coronavirus”, a-t-elle ajouté.

Parmi les principales décisions, l’extension jusqu’à fin 2021 de l’aide pour les contrats de travail à temps réduit qui devait prendre fin en mars prochain, et l’extension jusqu’à la fin de l’année des subventions pour les PME.

Les partis de la coalition ont aussi décidé de prolonger les mesures destinées à limiter les faillites en autorisant les entreprises en difficulté financière à cause de la crise sanitaire à reporter les procédures d’insolvabilité jusqu’à la fin de l’année.

Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel a aussi approuvé une rallonge budgétaire massive, de plus de 130 milliards d’euros, dans l’espoir de redresser l’économie allemande.

Andreas Rinke, Holger Hansen et Madeline Chambers; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up