for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Californie: La requalification en salariés des chauffeurs d'Uber et Lyft cassée en appel

Une cour d'appel de Californie a suspendu jeudi la décision d'un tribunal ordonnant aux groupes de VTC Uber Technologies et Lyft de requalifier à partir de vendredi leurs chauffeurs en salariés. /Photo d'archives/REUTERS/Luisa Gonzalez

(Reuters) - Une cour d’appel de Californie a suspendu jeudi la décision d’un tribunal ordonnant aux groupes de VTC Uber Technologies et Lyft de requalifier à partir de vendredi leurs chauffeurs en salariés.

Les deux sociétés concurrentes avaient déclaré être dans l’incapacité de se conformer dans les temps à une nouvelle loi, qui garantit à leurs chauffeurs plusieurs avantages comme un salaire minimum, des congés maladie ou l’assurance chômage.

Uber et Lyft avaient déposé une requête auprès de la cour d’appel de Californie pour bloquer cette décision, qui risquait de les contraindre à suspendre leur activité en Californie à partir de jeudi soir à minuit.

“Nous sommes heureux que la Cour d’appel ait reconnu les questions importantes soulevées dans cette affaire et que l’accès à nos services essentiels ne sera pas interrompu. Nous continuerons de défendre le droit de nos chauffeurs à choisir librement de travailler comme ils le souhaitent”, a déclaré Uber dans un communiqué.

En Bourse, les titres Lyft et Uber gagnaient plus 6% à Wall Street.

Version française Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up