for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Nucléaire: Moscovici pointe des incertitudes sur la capacité de la filière française

Il reste des incertitudes sur la capacité de la filière nucléaire française à construire de nouveaux réacteurs dans des délais et à un coût acceptables, a déclaré jeudi Pierre Moscovici (photo), premier président de la Cour des comptes. /Photo d'archives/ REUTERS/Johanna Geron

PARIS (Reuters) - Il reste des incertitudes sur la capacité de la filière nucléaire française à construire de nouveaux réacteurs dans des délais et à un coût acceptables, a déclaré jeudi Pierre Moscovici, premier président de la Cour des comptes.

EDF ne peut pas financer de nouveaux projets sur ses fonds propres, un mécanisme de garantie de revenus peut faire partie des solutions, a-t-il ajouté à l’occasion de la publication d’un rapport de la Cour des comptes sur la filière EPR.

L’EPR de Flamanville, dans la Manche, ne sera mis en service que mi-2023 au plus tôt, a ajouté Pierre Moscovici, et son futur coût de production est estimé entre 110 et 120 euros par mégawatt-heure.

Benjamin Mallet, édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up