July 7, 2020 / 12:14 PM / a month ago

HSBC supprime plus du tiers des postes dans la banque d'investissement en France

La filiale française de HSBC va supprimer 255 postes sur 678 dans ses activités de banque de financement, d'investissement et de marchés d'ici à la fin 2021, dans le cadre d'une réorganisation du groupe à l'échelle mondiale, a annoncé mardi le syndicat FO HSBC sur son site internet. /Photo prise le 11 mai 2020/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - La filiale française de HSBC va supprimer 255 postes sur 678 dans ses activités de banque de financement, d’investissement et de marchés d’ici à la fin 2021, dans le cadre d’une réorganisation du groupe à l’échelle mondiale, a annoncé mardi le syndicat FO HSBC sur son site internet.

La banque britannique a relancé mi-juin son programme de 35.000 suppressions d’emplois sur trois ans, qui avait été suspendu au plus fort de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, venue s’ajouter aux difficultés que traversait déjà le groupe bancaire.

Une porte-parole de HSBC à Paris a précisé à Reuters qu’un projet de réorganisation de ses activités de “Global Banking and Markets” (banque de financement, d’investissement et de marchés) avait été présenté aux représentants des salariés.

“Son principe serait de réallouer des capitaux et des ressources face aux défis structurels de cette activité, se concentrer sur des activités rentables, réduire la base de coûts et défendre notre compétitivité”, précise la banque dans un communiqué transmis par courriel.

Elle ajoute que sa stratégie vise à garantir que HSBC soit une banque internationale de premier plan en Europe, en créant “une banque continentale européenne intégrée ancrée à Paris” permettant notamment aux clients de HSBC à travers le monde d’avoir accès à l’Europe continentale.

Le syndicat FO chez HSBC a précisé sur son site internet que ces départs se feront prioritairement sur la base du volontariat mais que, s’il n’y avait pas suffisamment de volontaires, il y aurait des licenciements pour motif économique”, pour la “première fois” chez HSBC France.

Le quotidien économique Les Echos avait évoqué ces suppressions de postes dans son édition de mardi.

Maya Nikolaeva, version française Myriam Rivet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below