for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

La Banque de France table sur un rebond de 14% du PIB au troisième trimestre

L'économie française devrait rebondir au cours du trimestre en cours aussi fortement qu'elle a reculé lors des trois mois précédents, a estimé lundi la Banque de France, ajoutant qu'elle pourrait réviser sa prévision de croissance à la hausse pour 2020. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - L’économie française devrait rebondir au cours du trimestre en cours aussi fortement qu’elle a reculé lors des trois mois précédents, a estimé lundi la Banque de France, ajoutant qu’elle pourrait réviser sa prévision de croissance à la hausse pour 2020.

Le produit intérieur brut (PIB) de la France pourrait croître de 14% au troisième trimestre si l’activité économique se maintient aux niveaux actuels.

La Banque de France estime que l’économie a chuté de 14% entre avril et juin en raison du confinement mis en place pour enrayer la propagation du coronavirus, soit un peu moins que sa prévision précédente d’une contraction de 15%.

La mise en oeuvre d’un confinement généralisé à la mi-mars en Europe a fait plonger l’économie française de 5,3% sur le seul premier trimestre. La France a levé progressivement ses mesures de confinement à partir du 11 mai.

La Banque de France estime que l’activité économique se situe 7% en dessous de ses niveaux habituels, contre 9% le mois dernier et 32% lors du début du confinement en mars.

Si la reprise économique se confirme et si l’épidémie de coronavirus reste maîtrisée, la Banque de France fait savoir qu’elle pourrait réviser à la hausse sa prévision d’une baisse de 10% du PIB cette année, qui est déjà plus optimiste que celle du gouvernement qui table sur une contraction de 11% en 2020.

Leigh Thomas, Blandine Hénault pour la version française

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up