July 3, 2020 / 7:17 AM / a month ago

FCA dit que les termes de sa fusion avec PSA n'ont pas changé

Fiat Chrysler (FCA) a déclaré vendredi que les modalités de sa fusion avec PSA n'avaient pas changé, un quotidien ayant rapporté que le groupe italo-américain envisageait de céder des actifs pour réduire le dividende exceptionnel de 5,5 milliards d'euros qu'il doit verser. /Photo d'archives/REUTERS/Giorgio Perottino

MILAN (Reuters) - Fiat Chrysler (FCA) a déclaré vendredi que les modalités de sa fusion avec PSA n’avaient pas changé, un quotidien ayant rapporté que le groupe italo-américain envisageait de céder des actifs pour réduire le dividende exceptionnel de 5,5 milliards d’euros qu’il doit verser.

“La structure et les termes de la fusion sont convenus et restent inchangés”, a déclaré un porte-parole Fiat Chrysler.

Le constructeur automobile italo-américain et PSA prévoient de finaliser leur fusion d’ici le premier trimestre 2021. Sollicité, le groupe français n’a pas fait commentaire.

Le quotidien italien Il Sole 24 Ore a rapporté que FCA étudiait les options possibles pour réduire le dividende exceptionnel qu’il doit verser à ses actionnaires dans le cadre de sa fusion avec PSA et qu’il envisageait notamment d’éventuelles cessions d’actifs.

Le fait de réduire ou d’annuler le versement de ce dividende, qui doit être effectué avant la finalisation de l’opération, permettrait au groupe issu de la fusion de disposer d’une trésorerie plus conséquente pour faire face à une conjoncture toujours difficile pour le secteur automobile, durement frappé par la pandémie liée au nouveau coronavirus.

Les discussions sur le dividende en sont encore au tout début et aucune décision n’a été prise, a indiqué Il Sole 24 Ore.

Selon le quotidien italien, FCA et PSA étudient notamment l’éventualité d’une scission de leur coentreprise Sevel, qui produit des fourgons, ou des marques du constructeur italien Alfa Romeo et Maserati.

A la Bourse de Milan, l’action FCA recule de 1,54% à 8,86 euros, tandis qu’à Paris, PSA abandonne 2,43% à 14,27 euros vers 10h00 GMT.

Giulio Piovaccari, avec Sarah White à Paris, version française Myriam Rivet et Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below