July 1, 2020 / 10:03 AM / a month ago

Allemagne: La consommation repart, le chômage monte moins qu'attendu

L'économie allemande a enregistré mercredi de nouveaux signes encourageants avec l'annonce d'un rebond soutenu des ventes au détail en mai et d'une hausse moins marquée qu'attendu du chômage en juin, confirmant la tendance à la reprise de l'activité après le trou d'air de mars-avril lié au confinement. /Photo d'archives/REUTERS/Marcelo del Pozo

BERLIN (Reuters) - L’économie allemande a enregistré mercredi de nouveaux signes encourageants avec l’annonce d’un rebond soutenu des ventes au détail en mai et d’une hausse moins marquée qu’attendu du chômage en juin, confirmant la tendance à la reprise de l’activité après le trou d’air de mars-avril lié au confinement.

Les ventes au détail ont augmenté de 13,9% en mai après une chute de 6,5% le mois précédent, a annoncé Destatis, l’institut fédéral de la statistique. Ce chiffre est nettement supérieur au consensus Reuters, qui tablait sur un rebond limité à 3,9%.

Sur un an, les achats dans le commerce de détail affichent ainsi une croissance de 3,8% en données réelles contre un recul de 6,4% en avril.

Les chiffres mensuels du chômage publiés peu après montrent quant à eux une augmentation de 69.000 du nombre des demandeurs d’emploi en juin, à 2,943 millions. Cette hausse est près de deux fois inférieure au consensus, qui la donnait à 120.000.

Le taux de chômage allemand enregistre ainsi une hausse limitée, à 6,4% après 6,3% en mai et 6,6% attendu.

Le recours au chômage partiel indemnisé confirme ainsi son rôle de stabilisateur du marché de l’emploi, note Detlef Scheele, le directeur de l’Office fédéral du travail.

L’indice des directeurs d’achats (PMI) du secteur manufacturier calculé par IHS Markit est remonté à 45,2 en juin après 36,6 en mai mais reflète encore une contraction de l’activité.

De son côté, l’institut d’études économiques Ifo a annoncé mercredi s’attendre à un reprise progressive de l’économie allemande: après une contraction de 11,9% au deuxième trimestre selon ses estimations, le produit intérieur brut (PIB) rebondirait de 6,9% sur juillet-septembre puis de 3,8% sur octobre-décembre.

Au total, la première économie d’Europe se contracterait de 6,7% en 2020 avant un rebond de 6,4% en 2021, précise l’Ifo.

Joseph Nasr et Thomas Seythal, version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below