for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les banques centrales vont réduire l'apport de dollars aux marchés

Le siège de la Banque centrale européenne à Francfort. Les principales banques centrales européennes ont annoncé vendredi une diminution de la fréquence des opérations de fourniture de dollars menées en partenariat avec la Réserve fédérale des Etats-Unis, prenant ainsi acte de l'amélioration des conditions de marché. /Photo prise le 22 avril 2020/REUTERS/Kai Pfaffenbach

FRANCFORT/LONDRES/ZURICH (Reuters) - Les principales banques centrales européennes ont annoncé vendredi une diminution de la fréquence des opérations de fourniture de dollars menées en partenariat avec la Réserve fédérale des Etats-Unis, prenant ainsi acte de l’amélioration des conditions de marché.

La Banque centrale européenne (BCE), la Banque d’Angleterre et la Banque nationale suisse ne mèneront plus ce type d’opérations à sept jours, destinées à assurer la disponibilité de liquidités en dollars, que trois fois par semaine et plus quotidiennement.

Les opérations à 84 jours resteront hebdomadaires.

Cette modification, décidée en concertation avec la Fed et la Banque du Japon (BoJ), sera effective le 1er juillet et la nouvelle fréquence restera en vigueur “aussi longtemps qu’elle sera appropriée”, précise la BCE dans un communiqué.

Ces opérations, devenues quotidiennes en mars face aux tensions sur les marchés mondiaux en réaction à la crise du coronavirus, avaient initialement suscité une forte demande mais celle-ci a nettement reflué ces derniers mois.

Balazs Koranyi, William Schomberg et Brenna Hughes Neghaiwi, version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up