for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Wall Street clôture en ordre dispersé

NEW YORK (Reuters) - L’indice S&P-500 a fini sur une hausse symbolique de 0,06% jeudi à New York et le Nasdaq a progressé de 0,33% tandis que le Dow Jones perdait 0,15% au terme d’une séance hésitante où les investisseurs ont tenté d’évaluer l’impact de chiffres suggérant une résurgence des cas de coronavirus et une reprise économique qui pourrait être plus lente qu’espérée.

Wall Street clôture en ordre dispersé jeudi. L'indice S&P-500 a fini sur une hausse symbolique de 0,06% et le Nasdaq a progressé de 0,33% tandis que le Dow Jones perdait 0,15% au terme d'une séance hésitante. /Photo prise le 22 mai 2020/REUTERS/Brendan McDermid

A la clôture, l’indice Dow Jones cède 39,51 points à 26.080,1. Le S&P-500, plus large, prend 1,82 points à 3.115,31 et le Nasdaq Composite avance de 32,52 points à 9.943,05 points.

Sur l’essentiel de la séance, les indices vedettes de la place new-yorkaises ont oscillé sans véritable ligne directrice.

“Le marché attend sa prochaine grosse impulsion”, relève Chuck Carlson, d’Horizon Investment Services à Hammond, dans l’Indiana. “Il y a beaucoup d’éléments à mesurer, à passer au crible et à prendre en compte pour deviner quelle direction prendront les marchés.”

Pour Charlie Ripley, d’Allianz Investment Management à Minneapolis, “les investisseurs sont en mode attentiste”.

“Le consensus, poursuit-il, c’est que nous sommes sur la voie de la reprise, mais il pourrait y avoir des secousses, et les chiffres croissants relatifs au virus pourraient être l’une de ces secousses”, ajoute-t-il.

Autre secousse du jour, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis publiées par le département du Travail ont diminué moins que prévu la semaine dernière, confirmant que la reprise de l’économie s’annonçait lente et difficile après la récession provoquée par l’épidémie de coronavirus.

Le nombre des inscriptions au chômage a certes baissé à 1,508 million lors de la semaine au 13 juin contre 1,566 million (révisé) la semaine précédente, mais les économistes attendaient en moyenne un recul plus important à 1,3 million.

L’activité économique dans la région de Philadelphie a en revanche renoué avec la croissance en juin avec la levée progressive des mesures de confinement, une amélioration bien plus forte qu’attendu, selon l’enquête mensuelle de l’antenne régionale de la Réserve fédérale des Etats-Unis.

L’indice “Philly Fed” a rebondi à 27,5 après -43,1 en mai alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de -23,0.

Stephen Culp; Rédaction de Paris pour la version française

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up