June 15, 2020 / 2:50 PM / 24 days ago

Seul un petit groupe d'employés polonais transféré à Hordain, dit PSA

PSA a annoncé lundi que seul un petit groupe de salariés polonais serait transféré sur son site de Hordain, dans le nord de la France, pour accompagner la montée en cadence de la production de l'usine après l'arrêt provoqué par le coronavirus. /Photo prise le 26 février 2020/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - PSA a annoncé lundi que seul un petit groupe de salariés polonais serait transféré sur son site de Hordain, dans le nord de la France, pour accompagner la montée en cadence de la production de l’usine après l’arrêt provoqué par le coronavirus.

La décision du constructeur de transférer au départ un grand nombre d’employés polonais de l’usine Opel de Gliwice avait été critiquée par plusieurs syndicats du groupe ainsi que par la ministre du Travail Muriel Pénicaud et le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

La solution alternative proposée par PSA prévoit d’employer plus de 95% de salariés locaux (CDI et intérimaires pour un effectif de 2.000 personnes) et moins de 5% de salariés PSA venant d’autres sites à titre temporaire, explique-t-on chez le constructeur.

Selon la CGT, 124 salariés polonais viendront à Hordain, au lieu de 500 prévus initialement.

L’usine PSA de Hordain produit des fourgons et des navettes pour les marques Peugeot, Citroën, Opel et Toyota.

Sarah White, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below