for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

A Tokyo, l'indice Nikkei finit en baisse de 2,8%

La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse jeudi. L'indice Nikkei a perdu 2,82% à 22.472,91 points, un plus bas d'une semaine en clôture. /Photo d'archives/REUTERS/Issei Kato

(Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse jeudi, pénalisée par le renchérissement du yen et le repli des valeurs automobiles et financières après les annonces de la Réserve fédérale américaine, qui a dit prévoir une reprise économie lente.L’indice Nikkei a perdu 2,82% à 22.472,91 points, un plus bas d’une semaine en clôture, et le Topix, plus large, a cédé 2,16% à 1.589,61 points.

La Fed a promis mercredi de continuer à soutenir l’économie pendant plusieurs années après la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, qui devrait se solder, selon la banque centrale, par une chute du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis de 6,5% cette année et porter le taux de chômage à 9,3% en fin d’année.

Dans ces conditions, l’objectif de taux des fonds fédéraux (“fed funds”), le principal instrument de sa politique monétaire, sera maintenu à son niveau actuel proche de zéro jusqu’en 2022 au moins.

Aux financières, Mitsubishi UFJ Financial Group lâchait près de 5%, Nomura Holdings plus de 4% et Dai-ichi Life Holdings près de 7% à l’approche de la clôture.

Le yen, favorisé par le repli sur les actifs refuges, a atteint en séance un plus haut d’un mois à 106,86 pour un dollar. Parmi les grands exportateurs, Nissan perdait 8% et Honda Motor 5,4%.

Service Marchés

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up