for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Just Eat Takeaway va racheter le livreur de repas Grubhub

Just Eat Takeaway.com a annoncé mercredi avoir convenu de racheter Grubhub dans le cadre d'une transaction de 7,3 milliards de dollars intégralement en actions qui, si elle était finalisée, donnerait naissance au plus grande groupe mondial de livraison de repas commandés en ligne, hors Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

AMSTERDAM/NEW YORK (Reuters) - Just Eat Takeaway.com a annoncé mercredi avoir convenu de racheter Grubhub dans le cadre d’une transaction de 7,3 milliards de dollars intégralement en actions qui, si elle était finalisée, donnerait naissance au plus grande groupe mondial de livraison de repas commandés en ligne, hors Chine.

Cette annonce, que les entreprises néerlandaise, britannique et américaine ont effectuée dans un communiqué commun, intervient après que la tentative d’Uber Technologies pour racheter Grubhub a échoué, sur fond de craintes de violation des règles américaines en matière de concurrence.

Dans un entretien téléphonique avec Reuters, le directeur général de Grubhub, Matt Maloney, a déclaré que les informations de presse au sujet de l’offre de rachat émise par Uber avaient incité Just Eat Takeaway à nouer contact en vue d’effectuer sa propre offre.

Le néerlandais Takeaway avait acquis le britannique Just Eat en janvier dernier dans le cadre d’une opération de 8,2 milliards de livres (9,1 milliards d’euros).

Just Eat Takeaway a présenté une offre d’un montant “qui a rendu la décision très facile”, a déclaré Matt Maloney, ajoutant que l’accord permettait à Grubhub de disposer de “solidité financière et de flexibilité”.

L’action Grubhub a grimpé de près de 6% dans les échanges d’après-clôture tandis que le titre Just Eat Takeaway a perdu plus de 13% à Amsterdam après que les compagnies ont annoncé dans l’après-midi être en discussions.

Just Eat Takeaway a dit s’attendre à boucler l’accord au premier trimestre 2021, à condition d’obtenir l’aval des actionneurs et des régulateurs.

L’entité fusionnée aura son siège à Amsterdam.

Toby Sterling et Greg Roumeliotis; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up