June 10, 2020 / 9:16 AM / 22 days ago

Vers une reprise économique lente et graduelle en zone euro, selon BNP Paribas

PARIS (Reuters) - L’économie de la zone euro repartira au second semestre avec la levée des mesures de confinement prises pour lutter contre le coronavirus mais la reprise sera lente et graduelle, dit-on chez BNP Paribas.

L'économie de la zone euro repartira au second semestre avec la levée des mesures de confinement prises pour lutter contre le coronavirus mais la reprise sera lente et graduelle, dit-on chez BNP Paribas. /Photo prise le 4 février 2020/REUTERS/Benoit Tessier

La prudence s’impose en raison d’un niveau d’incertitude extrêmement élevé sur l’évolution de la crise sanitaire comme sur les perspectives économiques, a déclaré mercredi Louis Boisset, économiste spécialiste de la zone euro pour la banque française, lors d’une conférence en ligne.

“La crise du COVID-19 aura des effets de long terme à la fois sur l’offre et sur la demande”, a-t-il dit.

“Nous avons aujourd’hui des premiers signes de légère reprise mais nous sommes plus pessimistes que nous ne l’étions il y a quelques semaines.”

L’équipe de recherche économique de BNP Paribas mise désormais sur une contraction de 13,6% du produit intérieur brut de la zone euro au deuxième trimestre.

La contraction de l’économie de la zone euro au premier trimestre a été révisée mardi à -3,6%, contre -3,8% lors de l’estimation précédente.

La croissance devrait revenir au troisième et quatrième trimestres, avec des progressions attendues du PIB de respectivement 7,7% et 4,1%, d’un trimestre sur l’autre, selon les prévisions de BNP Paribas.

“La reprise sera probablement lente”, a dit Louis Boisset. “Dans la plupart des économies avancées, en particulier en Europe, le niveau d’activité devra rester inférieur à son niveau de fin d’année 2019 jusqu’à la fin de notre horizon de prévision, soit jusqu’à fin 2021.”

BNP Paribas prévoit ainsi une croissance de 5,8% en 2021 après une contraction de 9,2% sur l’ensemble de l’année 2020.

“La reprise ne sera que graduelle”, a dit Louis Boisset. “Les sociétés vont devoir adapter leur mode de vie à la présence du virus dans un contexte de très fortes incertitudes jusqu’à ce qu’un vaccin soit produit et soit surtout largement distribué.”

Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below