for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le trafic passager aérien devrait chuter de 36% à la fin de l'année, selon l'Iata

À l'aéroport d'Heathrow. Le trafic passager aérien devrait avoir chuté de 36% à la fin de l'année, "la pire de l'histoire de l'aviation", a annoncé mardi l’Association internationale du transport aérien (Iata). /Photo prise le 10 mai 2020/REUTERS/Toby Melville

PARIS (Reuters) - Le trafic passager aérien devrait avoir chuté de 36% à la fin de l’année, “la pire de l’histoire de l’aviation”, a annoncé mardi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

Cette contraction de l’activité devrait être suivie en 2021 d’un rebond de 55%, un niveau en-deçà de celui de 2019, a ajouté l’Iata.

Selon les estimations de cet organisme, les pertes des compagnies aériennes imputables à la pandémie de coronavirus devraient s’élever à 84,3 milliards de dollars (74,6 milliards d’euros) cette année et 15,8 milliards l’année prochaine.

Laurence Frost; version française Nicolas Delame

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up