for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

La Banque mondiale table sur une contraction de 5,2% de l'économie mondiale en 2020

La pandémie de coronavirus provoquera une contraction de l'économie mondiale de 5,2% cette année, a estimé lundi la Banque mondiale, qui souligne que cette nouvelle projection est fragile et risque d'être encore revue à la baisse. /Photo d'archives/REUTERS/Yuri Gripas

WASHINGTON (Reuters) - La pandémie de coronavirus provoquera une contraction de l’économie mondiale de 5,2% cette année, a estimé lundi la Banque mondiale, qui souligne que cette nouvelle projection est fragile et risque d’être encore revue à la baisse.

Dans sa précédente prévision, en avril, la Banque mondiale ne prévoyait qu’un recul de 3,0% de l’économie globale en 2020.

Pour les économies avancées, détaille la Banque mondiale, la contraction sera de 7,0% cette année (-6,1% aux Etats-Unis comme au Japon, -9,1% dans la zone euro) avant une reprise de 3,9% en 2021.

Le PIB global des économies émergentes devrait reculer lui de 2,5%, sa première contraction depuis la création de cette série statistique en 1960.

La Chine devrait préserver 1,0% de croissance sur l’année tandis que les économies indienne et brésilienne devraient chuter respectivement de 3,2% et de 8,0%.

La Banque mondiale souligne que la contraction du PIB mondial par habitant sera d’une ampleur inédite depuis 1945-46.

David Lawder; version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up