June 8, 2020 / 1:43 PM / a month ago

Wall Street bénéficie toujours de l'optimisme sur la reprise

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York est en hausse lundi dans les premiers échanges, profitant toujours des signes d’un redressement plus rapide que prévu de l’économie américaine.

La Bourse de New York est en hausse lundi dans les premiers échanges. Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones gagne 0,79% et le Standard & Poor's 500 0,43%. /Photo prise le 27 mai 2020/REUTERS/Lucas Jackson

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones gagne 215 points, soit 0,79%, à 27.325,98 points et le Standard & Poor’s 500 0,43% à 3.207,62 points.

Le S&P-500 et le Dow Jones ne sont plus qu’à respectivement 5,3% et 7,5% de leurs plus hauts de clôture.

Le Nasdaq Composite, qui a battu un record en séance vendredi, prenait 0,1% à 9.824,02 points à l’ouverture.

Le climat général sur les marchés reste globalement favorable aux actions, la très bonne surprise du rapport sur l’emploi américain ayant renforcé vendredi l’optimisme sur un redémarrage rapide de l’économie.

Le marché suivra à partir de 13h45 GMT l’audition de Christine Lagarde, la présidente de la Bnque centrale européenne, devant la Commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen, après avoir largement répondu aux attentes des marchés jeudi en augmentant le montant de son Programme d’achat d’urgence pandémique (PEPP).

Le grand rendez-vous de la semaine sera la réunion de la Réserve fédérale (Fed), qui ne devrait pas modifier sa politique monétaire dans son communiqué de mercredi mais actualiser ses prévisions économiques et préciser sa vision de la reprise.

Les actions ayant particulier souffert du coup de frein économique causé par la pandémie de coronavirus, comme celles des compagnies de croisière et de l’aérien, continuent de surperformer: American Airlines, United Airlines, Norwegian Cruise Line et Carnival prennent entre 3,01% et 9,47%.

Boeing bondit de 7,66%, en tête du Dow Jones.

Les actions du secteur pétroliers sont en hausse, l’Opep et ses alliés étant convenus samedi de prolonger d’un mois la réduction de leur offre.

Chevron, Exxon Mobil, Schlumberger et Occidental Petroleum prennent entre 1,90% et 3,73%.

Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below