for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Wall Street marque une pause après un net rebond

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue quasiment à l’équilibre jeudi en début de séance, reprenant son souffle après quatre séances de hausse d’affilée grâce aux espoirs de reprise économique, confortés par l’amélioration des indicateurs et le soutien de taille des banques centrales.

La Bourse de New York évolue quasiment à l'équilibre jeudi en début de séance. Le Dow Jones perd 0,07%. /Photo prise le 26 mai 2020/REUTERS/Brendan McDermid

Le Dow Jones perd 17,66 points, soit 0,07%, à 26.252,23 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,08% à 3 120,27 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,05% à 9.678,40 points peu après l’ouverture.

En Europe, les Bourses hésitent sur la direction à prendre après avoir salué la décision de la Banque centrale européenne d’accroître son soutien à l’économie.

La BCE a annoncé une augmentation de 600 milliards d’euros, à 1.350 milliards, du montant de son “Programme d’achats d’urgence pandémique” (PEPP).

“Cette décision met en évidence l’engagement de la BCE à renforcer la reprise. S’il reste des obstacles à surmonter, notamment pour parvenir à un accord unanime sur le fonds de relance, la réponse européenne a fait d’énormes progrès en très peu de temps,” a commenté Jai Malhi, stratégiste chez JPMorgan Asset Management.

Aux Etats-Unis, l’annonce d’une nouvelle baisse des inscriptions au chômage n’a pas eu d’effet sur la tendance. Pour le première fois depuis le record de la mi-mars, le nombre de demandes d’allocations chômage est revenu sous la barre des deux millions mais il reste considérable.

Le marché suivra avec attention le rapport sur l’emploi de mai, prévu vendredi. Les économistes anticipent huit millions de suppressions de postes non-agricoles et un taux de chômage à 19,8%, un record depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Aux valeurs, American Airlines grimpe de 11,01% après avoir annoncé une nette augmentation du nombre de vols le mois prochain pour les liaisons domestiques et internationaux.

En tête du Dow Jones, l’avionneur Boeing gagne 4,52%.

Le courtier TD Ameritrade prend 3,55% après l’approbation par le département de la Justice de son rachat par Charles Schwab (+0,51%)

En baisse, J.M. Smucker (-2,16%) et Cloudera (-8,35%) reculent après des prévisions décevantes.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up