for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

L'Estonie désapprouve le plan de relance de la Commission

Martin Helme, le ministre estonien des Finances, a exprimé mercredi son désaccord avec le plan de relance présenté mercredi par la Commission européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Ints Kalnins

TALLINN (Reuters) - Martin Helme, le ministre estonien des Finances, a exprimé mercredi son désaccord avec le plan de relance présenté mercredi par la Commission européenne.

“La Commission européenne, dans le sillage de la ligne franco-allemande, a fait un grand pas en avant en direction des Etats-Unis d’Europe”, a déclaré le ministre qui représente l’extrême droite au sein de la coalition gouvernementale estonienne, dans un entretien accordé à la télévision publique ETV.

la Commission européenne a dévoilé mercredi un plan de relance de 750 milliards d’euros qui, adossé à un budget pluriannuel de 1.100 milliards d’euros, doit permettre à l’économie du bloc de se remettre de l’épidémie de coronavirus qui a fortement ébranlé les 27 Etats membres.

Sur les 750 milliards, 173 milliards d’euros seront débloqués pour l’Italie (82 milliards d’euros d’aides directes et 91 milliards sous forme de prêts) et 140 milliards d’euros pour l’Espagne (77 milliards d’aides directes et 63 milliards sous forme de prêts), les deux pays les plus touchés par l’épidémie, selon un responsable européen.

Reporting by Tarmo Virki; editing by Grant McCool

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up