for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Une fusion au sein de l'alliance Renault-Nissan n'est pas à l'ordre du jour, selon Senard

Une fusion entre les partenaires de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi n'est pas à l'ordre du jour, a déclaré mercredi Jean-Dominique Senard (photo), président du conseil opérationnel de l'alliance et de Renault lors de la présentation du nouveau modèle de partenariat entre les trois constructeurs. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

PARIS (Reuters) - Une fusion entre les partenaires de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi n’est pas à l’ordre du jour, a déclaré mercredi Jean-Dominique Senard, président du conseil opérationnel de l’alliance et de Renault lors de la présentation du nouveau modèle de partenariat entre les trois constructeurs.

“Il n’y a pas de projet de fusion entre nos entreprises. Je pense que cela doit être très clair”, a déclaré le dirigeant lors d’une conférence de presse retransmise sur internet.

“Aujourd’hui il s’agit d’un modèle très différent. Nous n’avons pas besoin d’une fusion pour être efficaces”, a-t-il ajouté en anglais.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up