for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le réacteur EPR finlandais confronté à de nouveaux problèmes

Une fuite au niveau des vannes a été découverte sur le réacteur nucléaire finlandais Olkiluoto-3, construit par un consortium formé par Areva et Siemens, a annoncé lundi l'autorité finlandaise de régulation STUK. /Photo d'archives/REUTERS/Lefteris Karagiannopoulos

HELSINKI (Reuters) - Une fuite au niveau des vannes a été découverte sur le réacteur nucléaire finlandais Olkiluoto-3, construit par un consortium formé par Areva et Siemens, a annoncé lundi l’autorité finlandaise de régulation STUK.

Ce réacteur EPR de troisième génération, qui a accumulé plus de dix ans de retards depuis le lancement du chantier en 2005, doit commencer à produire de l’électricité à partir de novembre.

“Une fuite a été observée dans la vanne de commande mécanique de l’une des vannes de sécurité du pressuriseur”, a précisé le STUK, ajoutant qu’une enquête approfondie était nécessaire avant la délivrance d’un permis de chargement de combustible nucléaire.

“C’est très grave”, a souligné pour Reuters Iiro Paajanen, le directeur en charge des inspections au STUK, en référence à la fuite.

Le groupe finlandais Teollisuuden Voima Oyj (TVO), exploitant du site, a sollicité le 8 avril un permis de chargement de combustible et espérait alors à l’époque recevoir le document dans quelques mois.

Areva n’était pas disponible dans l’immédiat pour un commentaire.

Anne Kauranen et Tarmo Virki; version française Claude Chendjou

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up