May 20, 2020 / 2:40 PM / 3 months ago

Wall Street s'offre un rebond à l'ouverture

La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi. L'indice Dow Jones gagne 1,45%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, les investisseurs décidant de passer outre les mauvaises nouvelles, comme la faiblesse des données économiques, les tensions USA-Chine ou les doutes sur un potentiel vaccin contre le coronavirus pour tabler à nouveau sur le redressement de l’économie.

L’indice Dow Jones gagne 352,19 points, soit 1,45%, à 24.559,05 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 1,57% à 2.968,89 points.

Le Nasdaq Composite prenait 1,37% à 9.311,27 points à l’ouverture.

“Nous sommes dans une de ces situations où, s’il n’y a pas de mauvaise nouvelle supplémentaire, la voie la plus simple est de faire monter les actions”, a déclaré James Athey chez Aberdeen Standard Investments.

En l’absence d’indicateur majeur à l’agenda, les investisseurs surveilleront le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, à 18h00 GMT, même s’il est peu probable qu’il crée la surprise, le président de la banque centrale, Jerome Powell, s’étant exprimé publiquement à plusieurs reprises ces derniers jours.

“En déclarant que le montant déboursé par la Fed jusqu’à présent était ‘plutôt modeste’, Powell a sous-entendu qu’un soutien important resterait en place dans les mois qui viennent et invité la Congrès à faire plus au niveau des mesures économiques, notamment à l’attention des ménages”, fait remarquer Alexandre Baradez, responsable de l’analyse marchés chez IG France.

Du côté des valeurs, les valeurs technologiques sont bien entourées: Alphabet, Amazon, Apple et Facebook gagnent de 1,8% à 4,26%.

Lowe’s, numéro deux des magasins de bricolage aux Etats-Unis, grimpe de 2,14% grâce à l’annonce d’une croissance de ses ventes à données comparables supérieure aux attentes.

En baisse, le groupe de distribution Target cède 0,26% après avoir fait état d’une chute de 64% de son bénéfice trimestriel, conséquence des surcoûts liés à l’épidémie de COVID-19.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below