May 18, 2020 / 3:26 PM / 13 days ago

Reprise partielle de l'activité mardi dans les entrepôts français d'Amazon, selon les syndicats

PARIS (Reuters) - L’activité reprendra mardi dans les entrepôts français d’Amazon avec 30% des effectifs, a-t-on appris lundi auprès des syndicats de salariés.

L'activité reprendra mardi dans les entrepôts français d'Amazon avec 30% des effectifs, a-t-on appris lundi auprès des syndicats de salariés. /Photo prise le 22 avril 2020/REUTERS/Pascal Rossignol

La direction d’Amazon a de son côté refusé de préciser la proportion de salariés amenés à reprendre le travail.

“Ce qui nous intéresse, c’est qu’on puisse repartir sur des bases saines et durables”, a dit une porte-parole de la direction.

Sommée le 14 avril dernier par le tribunal judiciaire de Nanterre de restreindre son activité aux produits essentiels et de procéder à une évaluation des risques professionnels pesant sur les salariés - une décision confirmée en appel -, la direction d’Amazon avait préféré fermer ses six entrepôts français le 16 avril dernier.

Le groupe avait annoncé en milieu de semaine dernière que ses centres resteraient fermés jusqu’à ce lundi 18 mai.

Un accord signé la semaine dernière avec cinq organisations syndicales prévoit que les 10.600 travailleurs permanents et temporaires employés par Amazon sur ses sites français reprendront progressivement le travail d’ici au 2 juin.

Sur la première phase, entre ce mardi 19 mai et lundi prochain, 50% des effectifs normaux au maximum seront autorisés à travailler, sur la base du volontariat. Lundi après-midi, 30% des salariés s’étaient portés volontaires pour reprendre le travail ce mardi.

“On a enterré la hache de guerre entre personnes majeures adultes et raisonnables”, a commenté Laurent Degousée, co-délégué de la fédération SUD Commerce.

L’accord prévoit une prime horaire de deux euros jusqu’au 2 juin. Les salariés restant chez eux toucheront sur la même période l’intégralité de leur salaire.

Amazon a également accepté de réduire d’un quart d’heure le temps de travail quotidien, ce qui permettra d’introduire un délai d’une demi-heure entre les équipes du matin et de l’après-midi et de réduire ainsi la fréquentation des vestiaires où les employés se changent et les passages aux portes d’accès aux entrepôts.

Mathieu Rosemain et la rédaction de Paris

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below