May 18, 2020 / 10:06 AM / 15 days ago

Total achète des actifs de gaz et d'électricité d'EDP en Espagne

PARIS (Reuters) - Total a annoncé lundi l’acquisition auprès d’Energías de Portugal de son portefeuille de 2,5 millions de clients résidentiels et de deux centrales à cycle combiné au gaz naturel en Espagne, une opération qui permet au groupe français de renforcer nettement ses positions sur ce marché.

Total a annoncé lundi l'acquisition auprès d'Energías de Portugal de son portefeuille de 2,5 millions de clients résidentiels et de deux centrales à cycle combiné au gaz naturel en Espagne, une opération qui permet au groupe français de renforcer nettement ses positions sur ce marché. /Photo prise le 22 avril 2020/REUTERS/Charles Platiau

La transaction conclue sur la base d’un prix de 515 millions d’euros en valeur d’entreprise devrait être finalisée d’ici la fin 2020, a précisé Total dans un communiqué.

Avec cette opération, le groupe français devient le quatrième fournisseur de gaz et d’électricité du marché résidentiel espagnol avec des parts de 12% et 6% respectivement.

Après son entrée sur le marché solaire espagnol en février avec l’acquisition d’un portefeuille de près de 2 gigawatts de projets d’électricité renouvelable à développer, Total complète en outre ses futures capacités de production avec deux centrales à cycle combiné au gaz naturel d’une puissance cumulée de près de 850 mégawatts (MW).

“Il s’agit d’une nouvelle étape importante dans l’ambition de Total de devenir un groupe multiénergies”, a déclaré le PDG du groupe, Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué.

“Cette opération permet (...) à Total de devenir l’un des principaux acteurs du marché de l’énergie en Espagne, depuis l’importation de GNL à la production d’électricité, sur base de renouvelable et de gaz, à la vente de gaz et d’électricité”, a-t-il ajouté.

Total, qui a également annoncé lundi qu’il renonçait à l’acquisition des actifs d’Occidental Petroleum au Ghana dans le contexte du coronavirus, gagnait 4,86% à 32,36 euros vers 10h45 avec le rebond des prix du pétrole.

Philippe Sauquet, directeur général de la branche “gaz, renouvelables et électricité” de Total, a pour sa part souligné que le groupe répliquait en Espagne la stratégie qu’il a mise en oeuvre avec le rachat de Lampiris en Belgique puis celui de Direct Energie en France.

“Nous évitons d’acquérir des positions historiques qui sont condamnées à décliner au fil des ans. Quand vous êtes un ex-monopole avec 100% de parts de marché, la seule direction c’est vers le bas. Nous sommes à l’aise avec le rachat du challenger”, a-t-il déclaré lors d’un entretien accordé à Reuters.

Philippe Sauquet a également rappelé que la crise du coronavirus ne changeait en rien la volonté de Total de se développer dans “l’électricité bas carbone”, le groupe maintenant son objectif d’investir 1,5 à 2 milliards de dollars par an dans ce domaine.

Bate Felix et Benjamin Mallet, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below