May 13, 2020 / 5:24 PM / 3 months ago

La Commission européenne rendra fin juin son avis sur la fusion LSE-Refinitiv

London Stock Exchange a formellement demandé mercredi l'aval de la Commission européenne à son projet de rachat, pour 27 milliards de dollars, de la société de données et d'analyse financières Refinitiv. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

LONDRES (Reuters) - London Stock Exchange a formellement demandé mercredi l’aval de la Commission européenne à son projet de rachat, pour 27 milliards de dollars, de la société de données et d’analyse financières Refinitiv.

L’exécutif bruxellois s’est fixé la date du 26 juin pour rendre sa décision. Les observateurs s’attendent à ce que la Commission ouvre une enquête approfondie en raison de la quantité massive de données impliquée par la transaction, ainsi que sa complexité.

Le directeur général de LSE, David Schwimmer, a déclaré le mois dernier qu’il escomptait toujours boucler l’opération au second semestre 2020.

LSE a annoncé en août dernier avoir conclu un accord avec Refinitiv qui permettrait à l’opérateur boursier de devenir l’un des leaders mondiaux des données, des informations et des analyses financières.

Le groupe Thomson Reuters, qui détient encore 45% de Refinitiv et contrôle l’agence de presse Reuters, détiendra in fine 15% de LSE, selon les termes de l’accord.

Huw Jones à Londres, Foo Yunchee à Bruxelles, version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below