May 13, 2020 / 1:48 PM / 3 months ago

Pas de reprise normale du trafic aérien avant 2023, selon l'Iata

Le transport aérien de passagers ne devrait pas retrouver avant 2023 au plus tôt son niveau d'avant la crise du coronavirus et le secteur pourrait souffrir davantage avec une augmentation excessive des coûts liés aux nouvelles mesures sanitaires, a averti mercredi l'Association internationale du transport aérien (Iata). /Photo prise le 13 mars 2020/REUTERS/Denis Balibouse

PARIS/DUBLIN (Reuters) - Le transport aérien de passagers ne devrait pas retrouver avant 2023 au plus tôt son niveau d’avant la crise du coronavirus et le secteur pourrait souffrir davantage avec une augmentation excessive des coûts liés aux nouvelles mesures sanitaires, a averti mercredi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

“Les effets du Covid sur les voyages en avion vont certainement durer plusieurs années sans (espoir) de rebond rapide par rapport au niveau de 2019”, a estimé Brian Pearce, économiste en chef à l’Iata, qui représente quelque 280 compagnies à travers le monde.

La pandémie de coronavirus a entraîné une quasi-paralysie du transport aérien à travers le monde en raison des mesures de confinement et des interdictions de déplacements imposées à des milliards d’individus.

Laurence Frost and Conor Humphries; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below