for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Commerce: Washington et Pékin conviennent de renforcer la coopération

Les principaux négociateurs chinois et américains sur le commerce ont eu vendredi un entretien téléphonique lors duquel ils sont convenus de collaborer pour faciliter la mise en application de l'accord commercial de "phase 1" signé en janvier entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song

PEKIN (Reuters) - Les principaux négociateurs chinois et américains sur le commerce ont eu vendredi un entretien téléphonique lors duquel ils sont convenus de collaborer pour faciliter la mise en application de l’accord commercial de “phase 1” signé en janvier entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales.

Cette discussion est survenue dans un contexte de tensions croissantes entre Washington et Pékin, qui se livrent une guerre des mots sur l’épidémie de coronavirus dont les Etats-Unis attribuent la responsabilité à la Chine.

Le président américain Donald Trump et de hauts membres de son administration ont reproché à Pékin d’avoir causé la mort de centaines de milliers de personnes avec la crise sanitaire (), menaçant de prendre des mesures de rétorsion qui pourraient prendre la forme de droits de douane.

Dans un communiqué, le ministère chinois du Commerce a indiqué que le vice-Premier ministre chinois Liu He, le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, sont convenus que la Chine et les Etats-Unis allaient collaborer pour créer un environnement favorable à la mise en oeuvre de l’accord commercial de “phase 1” signé en janvier dernier.

Les deux camps ont estimé que des “progrès” avaient été accomplis afin de respecter les termes de l’accord, ont déclaré dans un communiqué distinct les services du représentant américain au Commerce (USTR). Ils ont souligné que Washington et Pékin s’attendaient à répondre à leurs engagements en dépit de la crise sanitaire actuelle.

Représentants américains et chinois vont continuer de s’entretenir régulièrement par visioconférence, ont ajouté les services de Lighthizer.

Roxanne Liu et Lusha Zhang à Pékin, Kanishka Singh à Bangalore; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up