May 5, 2020 / 9:15 AM / 3 months ago

L'Europe en hausse, le déconfinement se poursuit et le pétrole monte

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes rebondissent mardi dans les premiers échanges après avoir souffert la veille des tensions entre la Chine et les Etats-Unis, la levée progressive des mesures de confinement dans plusieurs pays et la hausse du pétrole favorisant un retour sur les actifs risqués.

Les principales Bourses européennes rebondissent mardi dans les premiers échanges. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 2,07%. À Francfort, le Dax prend 1,81% et à Londres, le FTSE gagne 1,52%. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

À Paris, l’indice CAC 40 gagne 2,07% à 4.468,73 points vers 9h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,81% et à Londres, le FTSE gagne 1,52%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 1,69%, le FTSEurofirst 300 de 1,62% et le Stoxx 600 de 1,68%.

Alors que le bilan de la pandémie de coronavirus continue de s’alourdir au niveau mondial, avec un toutefois un ralentissement du taux de mortalité, plusieurs pays dont l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne ont amorcé un assouplissement des restrictions de circulation et la réouverture de certains commerces dans le but de relancer leur économie.

Le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a présenté lundi les grandes lignes d’une reprise progressive de l’activité économique dans son État, le plus durement touché par la pandémie, tandis que son homologue de Californie annonçait que certains commerces pourraient être autorisés à rouvrir dès cette semaine.

Ces perspectives permettent d’atténuer les inquiétudes nées ces derniers jours de la montée des tensions entre la Chine et les États-Unis, qui lient la propagation du virus à un laboratoire de Wuhan, la ville où l’épidémie est apparue en décembre dernier.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié lundi de “spéculatives” les déclarations faites la veille par le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, qui a dit disposer de “preuves”.

TAUX

Les rendements obligataires de la zone euro ont augmenté leurs gains après le verdict de la justice allemande selon laquelle le programe de rachats de titres souverains par la Banque centrale européenne enfreint partiellement la constitution.

Le rendement du Bund à 10 ans gagne quatre points de base à -0,525% alors qu’il évoluait autour de -0,54% avant cette annonce.

Aux Etats-Unis, le taux de Treasuries à 10 ans gagne plus de trois points de base à 0,6746%.

LES VALEURS EN EUROPE

Parmi les entreprises de premier plan ayant publié leurs résultats ce mardi, BNP Paribas gagne 4,91%. La première banque de la zone euro a accusé une baisse de 33,2% de son bénéfice net au premier trimestre mais le résultat net est resté toutefois bénéficiaire à hauteur de 1,28 milliard d’euros sur la base d’un produit net bancaire de 10,89 milliards (-2,3%).

Total (+6,82%) grimpe et prend la tête du CAC 40, le stabilité de son dividende étant privilégiée par les investisseurs au recul de ses résultats trimestriels. Le compagnie pétrolière contribue à la nette progression de son secteur, favorisée également par la hausse des cours du brut. L’indice Stoxx de l’énergie prend 5,06%.

A Londres, BP et Royal Dutch Shell gagnent près de 5%.

Contre la tendance, Lagardère perd plus de 3% alors que les actionnaires du groupe sont appelés ce mardi à jouer les arbitres dans le bras de fer opposant son gérant commandité Arnaud Lagardère au fonds Amber Capital, qui réclame le remaniement du conseil de surveillance.

Beiersdorf cède 1,44% et Hugo Boss perd 4,3% à Francfort après la baisse de leur chiffre d’affaires du premier trimestre

A WALL STREET

La Bourse de New York est difficilement repartie à la hausse lundi après deux séances de baisse liées au réveil des tensions entre les Etats-Unis et la Chine.

La tendance a été soutenue par la vigueur des géants du numérique, Microsoft (+2,45%), Apple (+1,42%) et Amazon (+1,31%) notamment, et par la remontée des cours du pétrole dont ont profité les grandes compagnies comme Exxon Mobil (+4,03%) et Chevron (+2,24%).

Le Dow Jones a gagné 0,11%, le S&P-500 a pris 0,42% et le Nasdaq Composite 1,23%.

EN ASIE

La Bourse de Hong Kong a gagné 1,1% dans des volumes restreints avec la fermeture des marchés au Japon, en Chine et en Corée du Sud pour jour férié.

CHANGES

Les variations sont limitées sur le marché des changes où le dollar (+0,08%) cède légèrement du terrain contre un panier de devises de référence. L’euro recule dans le même temps sous 1,09 dollar.

Le dollar australien (+0,3%) n’a pas réagi après les annonces de la Banque de réserve d’Australie (RBA) qui a laissé sa politique monétaire inchangée et prévoit une contraction de 6% de l’économie cette année.

PÉTROLE

Les prix du pétrole sont en forte hausse, soutenus par la perspective d’un retour de la demande alors que certains États américains et pays européens envisagent ou poursuivent l’assouplissement des mesures de confinement.

Le Brent prend 5,85% à 28,79 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagne 8,09% à 22,04 dollars.

édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below