May 1, 2020 / 9:18 AM / a month ago

Le PIB espagnol chutera de 9,2% en 2020

MADRID (Reuters) - Le gouvernement de Madrid prévoit une chute de 9,2% du produit intérieur brut espagnol en 2020 en raison de la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus, a déclaré vendredi la ministre de l’Economie Nadia Calvino.

Le gouvernement de Madrid prévoit une chute de 9,2% du produit intérieur brut espagnol en 2020 en raison de la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus, a déclaré vendredi la ministre de l'Economie Nadia Calvino. /Photo prise le 4 avril 2020/REUTERS/Susana Vera

Le PIB devrait ensuite rebondir de 6,8% en 2021, a-t-elle ajouté.

La Banque d’Espagne table sur “une reprise en V asymétrique, avec la contraction la plus forte au deuxième trimestre puis un redressement graduel au cours du second semestre”, a expliqué Nadia Calvino lors d’une conférence de presse.

Les prévisions du gouvernement correspondent à celles de la banque centrale mais sont plus pessimistes que celles du Fonds monétaire international, qui a prédit mi-avril une chute de 8% du PIB espagnol cette année.

“En dépit des incertitudes, le gouvernement a préféré faire des prévisions plus pessimistes et plus prudentes”, a-t-elle dit.

La ministre de l’Economie anticipe cependant une amélioration du marché du travail dès ce mois d’avril, en particulier dans les secteurs de la construction et de l’agriculture. L’Espagne a enregistré près de 900.000 destructions d’emplois dans les deux dernières semaines de mars.

Le gouvernement a également révisé sa prévision de déficit pour 2020, à 10,34% du PIB, et de son radio d’endettement, à 115,5% du PIB.

“C’est le plus important déficit depuis 2012, quand il avait atteint 10,7%”, a déclaré la ministre du Budget Maria Jesus Montero lors de la même conférence de presse.

“Le gouvernement sait qu’après ce choc, il devra entamer un processus de consolidation budgétaire pour combler ce trou.”

Madrid prévoit encore que le taux de chômage du pays grimpera à 19% de la population active en 2020, avant de redescendre à 17,2% en 2021.

Avant la pandémie, l’Espagne, quatrième économie de la zone euro, affichait une croissance supérieure à ses partenaires européens après cinq années de baisse jusqu’en 2013 dans le sillage de la crise financière, qui avait entraîné une contraction de 8,5% de l’économie sur la période.

Le 11 février dernier, avant la crise du coronavirus qui a paralysé l’activité économique du pays, Nadia Calvino avait annoncé une prévision de croissance de 1,6% du PIB pour 2020.

Belen Carreno et Inti Lauduro, version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below