April 30, 2020 / 12:37 PM / 2 months ago

McDonald's rate le consensus sur le bénéfice à cause du coronavirus

McDonald's a publié jeudi un bénéfice en repli et inférieur aux attentes au titre du premier trimestre en raison de la crise du coronavirus, qui l'a contraint à fermer pendant cette période la plupart de ses restaurants dans le monde, hors services de livraison. /Photo prise le 6 avril 2020/REUTERS/Loren Elliott

(Reuters) - McDonald’s a publié jeudi un bénéfice en repli et inférieur aux attentes au titre du premier trimestre en raison de la crise du coronavirus, qui l’a contraint à fermer pendant cette période la plupart de ses restaurants dans le monde, hors services de livraison.

“La crise mondiale provoquée par la pandémie de COVID-19 a considérablement perturbé nos activités et nous continuons d’opérer dans un environnement très difficile et imprévisible”, a résumé le directeur général Chris Kempczinski.

McDonald’s indique cependant qu’environ 75% de ses quelque 39.000 restaurants dans le monde sont désormais opérationnels, y compris la quasi-totalité de ses 14.000 restaurants aux Etats-Unis. Le groupe a également repris l’activité dans la majorité de ses restaurants en Chine, où l’épidémie a émergé en décembre dernier.

Le numéro un mondial de la restauration rapide a annoncé au début du mois le retrait de ses prévisions 2020, l’arrêt de ses rachats d’actions et la réduction de ses budgets d’investissement.

Le groupe, qui avait également averti en mars que ses ventes à périmètre comparables allaient baisser de 3,4% sur les trois premiers mois de l’année, a précisé jeudi que le bénéfice net avait reculé à 1,11 milliard de dollars (environ un milliard d’euros), ou 1,47 dollar par action, contre 1,33 milliard de dollars (1,72 dollar/action) un an plus tôt. Les analystes prévoyaient en moyenne 1,57 dollar par action, selon les données IBES de Refinitiv.

Le chiffre d’affaires a baissé de 6,2% à 4,71 milliards de dollars, mais il est supérieur aux attentes de Wall Street qui étaient de 4,65 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

Nivedita Balu à Bangalore et Hilary Russ à New York; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below